ampliation


ampliation

ampliation [ ɑ̃plijasjɔ̃ ] n. f.
• 1552; « agrandissement » 1339; lat. ampliatio, de ampliare, de amplus « ample »
1Dr. Vx Action de compléter, de développer (un acte, une requête).
2Par ext. (1690) Duplicata authentifié d'un acte notarié ou administratif. Pour ampliation : pour copie conforme (formule figurant au bas d'un acte ampliatif).
3Physiol. Augmentation du volume de la cage thoracique lors de l'inspiration.

ampliation nom féminin (latin ampliatio) Copie de l'original d'un acte administratif, revêtue du caractère d'authenticité. Acte qui ajoute à ce qui a été dit dans un acte précédent. (La formule pour ampliation figure au bas de ces actes.) Augmentation du volume d'une cavité naturelle du corps. ● ampliation (synonymes) nom féminin (latin ampliatio) Copie de l'original d'un acte administratif, revêtue du caractère d'authenticité.
Synonymes :
- expédition

ampliation
n. f. DR Copie authentique de l'original d'un acte notarié ou administratif.
|| Pour ampliation: formule placée en bas des actes ampliatifs.

I.
⇒AMPLIATION1, subst. fém.
DR. Duplicata d'un acte ou d'un document. Ampliation d'une quittance (Ac. 1835-1932). Spéc. ,,Seconde grosse d'un acte notarié, délivré par un notaire, d'après une grosse originale qui lui a été remise.`` (CAP. 1936) :
1. GÉRARD (lisant la lettre). — Il [votre frère] a laissé en mourant un testament en double ampliation; l'un des originaux doit être remis à son notaire...
A. DUMAS père, Les Mohicans de Paris, prol., 1854-1855, p. 11.
DR. ADMIN. ,,Copie d'une décision administrative délivrée par l'autorité compétente et revêtue d'une signature officielle.`` (BARR. 1967). Ampliation d'un arrêté préfectoral (Nouv. Lar. ill.). Synon. vieilli acte d'ampliation ou acte ampliatif :
2. Le représentant Duputz reçut quelques heures plus tard de nos mains ampliation du décret...
V. HUGO, Histoire d'un crime, 1877, p. 7.
3. ... déjà à plusieurs reprises, poursuivi de l'idée fixe de repartir le lendemain muni de ses ampliations, il s'était fait envoyer de l'argent; des mandats de cinquante francs, laborieusement arrachés à l'âpre épargne de la conservatrice.
G. COURTELINE, Messieurs les ronds-de-cuir, 1893, 5e tabl., pp. 183-184.
Pour ampliation (conforme). [Formule souvent placée au bas de ces duplicata] Pour copie conforme :
4. ... celui-ci semait des signatures, pour ampliations conformes, au bas d'arrêtés ministériels.
G. COURTELINE, Messieurs les ronds-de-cuir, 4e tabl. 1893, p. 150.
Étymol. ET HIST. — Voir ampliation2.
II.
⇒AMPLIATION2, subst. fém.
Action d'augmenter; résultat de cette action.
A.— MÉD. ,,Augmentation de dimension dans tous les sens de la cavité thoracique pendant l'inspiration, de l'abdomen pendant la grossesse, ou par accumulation de liquide dans le péritoine, etc.`` (LITTRÉ-ROBIN 1865). Ampliation thoracique :
1. On appelle muscles inspirateurs ceux qui, par leur contraction simultanée, concourent à l'ampliation du thorax.
Lar. 19e, 1866.
2. ... elle [la capsule articulaire] s'adapte exactement sur la face extérieure de la synoviale dont elle suit toute l'ampliation...
G. GÉRARD, Manuel d'anatomie humaine, 1912, p. 12.
P. ext., PSYCHOL., néol. Ampliation (du mouvement). ,,Michotte (1946) a désigné ainsi un processus qui consiste en ce que le mouvement dominant, de l'agent, paraît s'étendre au patient, tout en demeurant distinct du changement de position que celui-ci subit de ce chef.`` (PIÉRON 1963).
B.— Vx, DR. ADMIN. D'ampliation. Ampliatif. Bref d'ampliation. Lettres d'ampliation. ,,Lettres employées autrefois en chancellerie pour exposer les moyens omis par la requête civile.`` (Lar. 19e).
Prononc. :[]. PASSY 1914 note une durée mi-longue pour la 1re syllabe du mot. Les dict. du XIXe s. et PASSY 1914 transcrivent la 3e syllabe du mot sans yod. (cf. aussi FÉR. 1768).
Étymol. ET HIST. — 1. sens gén. 1339 « action de compléter, d'augmenter, d'agrandir [l'objet de l'ampliation est un inanimé concr.] » (Cart. de Guise, B.N.I. 17777, f° 260 v° ds GDF. Compl. : A l'ampliation de l'église). — ca 1575 (PARÉ, Introd. 9 ds LITTRÉ : Auction est ampliation ou augmentation des parties solides, en longueur, largeur et profondité); repris comme terme de méd. 1863 (LITTRÉ); 2. sens spéc. a) 1638 fin. (SULLY, Oeconomies royales, t. I, c. 67, p. 390 ds Dict. hist. Ac. fr., t. 3, 1888 : Il faut donc, sans davantage contester, faire une bonne dépesche aux receveurs généraux, afin qu'ils envoyent un estat de ce qu'ils ont fourny à l'espargne avec l'ampliation de leurs quittances); 1690 diplomatique (FUR. : Lettres d'ampliation); qualifié de terme d'ancienne pratique dep. Ac. 1835; b) 1752 droit [notariat] (Trév. : Ampliations de Contracts en fait de Pratique. Ce sont les copies des Contracts dont on dépose les grosses ès mains d'un Notaire, pour en délivrer des ampliations ou expéditions en papier d'un nouveau Contract de rente sur la Ville, que le Notaire fournit avec la grosse en parchemin, et que le Rentier remet au Payeur avec sa quittance la première fois qu'il reçoit).
Empr. au lat. ampliato, attesté comme terme jur. au sens de « requête d'un supplément d'enquête, entraînant la suspension d'un jugement » (SÉNÈQUE, Contr., 1, 3, 9 ds TLL s.v., 1999, 3), au sens 1 TERTULLIEN, Orat. 6 ibid., 1999, 14 : ampliationem horreorum.
STAT. — Fréq. abs. litt. :4.
BBG. — BAILLY (R.) 1969 [1946]. — BARR. 1967. — BAUDHUIN 1968. — BÉL. 1957. — BÉNAC 1956. — BLANCHE 1857. — CAP. 1936. — FÉR. 1768. — LEMEUNIER 1969. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — PIÉRON 1963. — PRÉV. 1755. — SPR. 1967.

ampliation [ɑ̃plijɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1552; « agrandissement », 1339; du lat. ampliatio, de ampliare, de amplus « ample ».
———
I
1 Dr. (Vx). Action de compléter, de développer (un acte, une requête). || Lettres d'ampliation.
2 (1690).Par ext. Duplicata authentifié d'un acte notarié ou administratif. || Pour ampliation, formule au bas d'un acte ampliatif.
———
II (1863). Physiol. Augmentation du volume de la cage thoracique lors de l'inspiration.
DÉR. V. Ampliatif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ampliation — Am pli*a tion, n. [L. ampliatio: cf. F. ampliation.] 1. Enlargement; amplification. [R.] [1913 Webster] 2. (Civil Law) A postponement of the decision of a cause, for further consideration or re argument. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • ampliation — AMPLIATION. sub. f. Terme de Finance. Le double d une quittance ou d un autre acte, que l on garde pour le produire. Registre desampliations. [b]f♛/b] On appelle Lettres d ampliation, Des Lettres en Chancellerie, pour expliquer les moyens qu on… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ampliation — Ampliation. s. f. v. Terme de finance. C est le double d une quittance ou d un autre acte que l on garde pour le produire. Registre des ampliations. On appelle, Lettres d ampliation, Des lettres en Chancellerie pour expliquer les moyens qu on… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Ampliatĭon — (v. lat.), 1) Erweiterung, Verlängerung; 2) (röm. Rechtsw.), Vertagung. des Processes dis zur weiteren Untersuchung; seit der Lex Glaucia nur, wenn die Beweise gegen den Beklagten nicht hinreichten. Von M Acilius Glabrio aufgehoben …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ampliation — (lat.), im röm. Recht die Vertagung des Prozesses, vom Prätor oder Oberrichter durch die Formel amplius cognoscendum (weiter zu untersuchen) angeordnet, wenn die beauftragten Richter noch nicht hinlänglich unterrichtet waren …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • ampliation — index development (progression), discontinuance (interruption of a legal action) Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • ampliation — Ampliation, Amplificatio, Accretio, Accrementum …   Thresor de la langue françoyse

  • ampliation — (an pli a sion ; de cinq syllabes en vers) s. f. 1°   Le double, la copie d un acte. 2°   En termes d ancienne pratique, lettres d ampliation, lettres en chancellerie pour expliquer les moyens omis dans une requête civile. 3°   Augmentation de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AMPLIATION — n. f. T. de Finance et d’Administration Le double, la copie d’un acte. L’ampliation d’une quittance. Pour ampliation, Formule finale d’une ampliation. En termes d’Ancienne procédure, Lettres d’ampliation, Lettres de chancellerie, pour expliquer… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • AMPLIATION — s. f. T. de Finance et d Administration. Le double, la copie d une quittance ou d un autre acte, que l on garde pour le produire au besoin. L ampliation d une quittance. On écrit ordinairement au bas de ces sortes de copies, Pour ampliation, et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.